Infos Pratiques > Enfants

Enfants

Le Karaté et les enfants : « Entraîner les jeunes au combat de la vie »

Le bon sens vous dicte de ne pas confier votre enfant au premier venu. Le sport, et notamment les Arts Martiaux, n’y font pas exception.

Les enfants et les adolescents étant particulièrement fragiles, malléables, il importe de bien choisir les enseignants et le milieu sportif dans lequel on souhaite les voir évoluer. Quelque soit la discipline pratiquée, il revient aux dirigeants de clubs et d’associations de veiller aux compétences et à la moralité de leurs éducateurs.

L’enfant n’est pas un adulte en miniature. Quelques commandements à suivre :

 

  • En Karaté comme en d’autres disciplines, le respect des rythmes de croissance naturels des enfants est primordial. Nombre d’exercices et de mouvements, propres à l’échauffement ou spécifiques au sport pratiqué, sont donc à proscrire.

 

  • Une bonne pratique sportive favorise le développement de la personnalité et des aptitudes, physiques et mentales, de l’enfant. Les exercices demandés doivent être adaptés à leur fatigabilité, sans contrainte et sans excès. L’utilisation du corps dans des séries de mouvements naturels favorise un développement harmonieux de la musculature et de la souplesse. A mesure qu’il progresse techniquement, l’enfant acquiert confiance en lui.

 

  • L’enfant vient au club avec plaisir.

 

  • Dès l’âge de huit ans, beaucoup d’enfants souhaitent participer aux compétitions organisées à leur intention, avec des règles spécifiques pour éviter tout incident. Il importe de ne jamais les y forcer. La participation aux assauts sportifs, sous le contrôle d’animateurs compétents et formés à la pédagogie, est utile : l’enfant apprend à surmonter la défaite, mais aussi à accepter la victoire dans ce qu’elle a d’éphémère, de relatif.